À la demande d’internautes, nous relayons bien volontiers une lutte contre ce qui constitue un scandale sans nom.

Cependant, si les listes d’attente sont si longues pour les adultes, c’est que le CRAL est le seul à faire ce diagnostic, et qu’il accepte les patients sans orientation préalable d’un médecin, ce qui explique que beaucoup d’adultes qui ont des symptômes communs avec l’autisme pensent relever du TSA. C’est une tendance qui s’accélère depuis que certaines personnes autistes dans le haut du spectre – ou prétendant l’être – sont médiatisées.

Nous demandons donc que plusieurs CRA puissent effectuer les diagnostics adultes (ce qui implique que les moyens leur soient octroyés) et qu’il y ait un filtre à la base pour éviter d’engorger les centres avec des listes d’attente de plusieurs années, voire de décennies !

Cependant, une formation de tous les médecins aux symptômes de l’autisme et diagnostics différentiels est indispensable, sans quoi ce filtre ne sera qu’une barrière aux véritables diagnostics.

Lettre ouverte et pétition

Lettre ouverte de Géraldine Vrancken, neuropsychologue, Centre de Ressources Autisme de Liège

Aux : médecin chef de la direction médicale, chef de service de la psychiatrie  infanto-juvénile, chef de service de psychologie clinique et action sociale

Messieurs,

Nous avons été informés en date du 11 mars 2022 de votre décision de ne plus autoriser de bilans et de modules de coordination à destination des adultes dans le cadre du Centre de Ressources Autisme de Liège.

Je me permets de réagir à cette décision en vous faisant part de plusieurs considérations.

Lire la lettre ouverte en entier.

Non à la suppression du seul Centre de Référence Autisme (CRA) pour adultes en Wallonie

Ne supprimez pas le seul centre de diagnostic de l’autisme sans déficience intellectuelle accessible aux adultes en Belgique francophone !

Lire la pétition en entier.