Réponses au questionnaire sur l’impact des restrictions Covid (hors confinement) sur les élèves à besoins spécifiques en Fédération Wallonie Bruxelles – Enquête d’Autisme Belgique

.

L’échantillon de réponses étant très réduit, nous ne parlerons pas de réponses quantitatives, mais plutôt qualitatives.

  • Nombre de réponses au questionnaire : 50
  • 90% des répondants : parents
  • 10% des répondants : professionnels
  • Fourchette d’âge des enfants concernés : de 10 à 21 ans

Élèves scolarisés en :

Plusieurs réponses étant parfois effectuées pour un même répondant, le total dépasse les 100 %

À la question de la perte des acquis, les parents répondent affirmativement :

  • Perte des liens sociaux (40% sur l’ensemble des répondants)
  • Perte de repères (20%)
  • Perte des apprentissages (20%)
  • Perte d’organisation (40%)
  • Arrêt de processus d’intégration (20%)

À la question de la perte des acquis, les professionnels expliquent que le présentiel a évité cette perte pour les apprentissages, mais les habiletés sociales liées aux sorties ont été perdues (20% sur l’ensemble des répondants)

À la question des troubles du comportement générés ou augmentés, les parents répondent affirmativement :

  • Saturation (20% sur l’ensemble des répondants)
  • Socialisation perdue, isolement (40 %)
  • Surconsommation des écrans (20 %)
  • Déstructuration temporelle (20 %)
  • Angoisse (40 %)
  • Phobie (20 %)
  • Automutilation (20 %)
  • Colère (20 %)

À la question des troubles du comportement générés ou augmentés, les professionnels répondent négativement mais :

  • Au contraire, les élèves sont plus calmes, (notamment par les bulles ex. à la récréation) (20% sur l’ensemble des répondants)
  • Mais inquiets (20 %)
  • Et l’absence de sorties leur pèse (20 %)

À la question du moral impacté, les parents répondent affirmativement :

  • Tension (20 % sur l’ensemble des répondants)
  • Tourne en rond, refus de sortir (20 %)
  • Déprime ou tristesse (100 %)
  • D’autant plus que les activités extrascolaires étaient aussi suspendues (40 %)

À cette question du moral impacté, les professionnels ont aussi répondu affirmativement. Certains ont pu demander des dérogations (ex. pour la médiation animale) ou des astuces (« faire les courses » dans un autre local de l’école…). D’autres ont remarqué que cela a permis de se recentrer sur les apprentissages, mais cela n’a pas toujours été possible en raison des quarantaines des enseignants.

À la question quelles restrictions Covid voudrait-on voir levées pour les élèves en situation de handicap,  les parents ont répondu :

  • Sorties (60 % sur l’ensemble des répondants)
  • Socialisation (20 %)
  • Voyages scolaires (20 %)
  • Activités sportives (20 %)
  • Stages (20 %)
  • Accompagnement scolaire (20 %)
  • Socialisation (20 %)

À cette question sur les restrictions Covid, les professionnels ont répondu que plus d’encadrement éducatif serait nécessaire.

.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.